29/07/2014

écrire est aussi vaste que vivre est sa seule frontière -qui m'a mise là

anivnéoetbrestetfeteécole 220.jpg

 

je ne connais pas ce que tu as traversé -pour vivre- mais je viens écrire

tu ne connais pas ce que j'ai traversé -pour que ce texte te devienne te soit te lisible- mais viens lire

(vacuité des compréhensions et petits écartèlements inévités)

 

Publié dans ACCUEIL

Les commentaires sont fermés.