Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2017.01.16

comprehension-appréhension #52

1452356_322068934602696_605306963_n.jpg

_ j'envoyage pour une dizaine de jours (je sais cela n'existe pas). à commencer par côtoyer des nuages.

 

ciels.jpg

_ ailleurs aussi il neige. suffit peut-être de se concentrer un minimum de se condenser, cristalliser

2016.12.27

dedans-dehors #49

20160713_155932.jpg

20160811_171503.jpg

photographies Corinne LL / septembre 2016

 

 _rayées, raillées, etc, les mots ne manqueraient pas à se poursuivre

Publié dans _DEDANS-DEHORS

2016.11.13

_comprehension-appréhension #52

20160811_171543 - Copie.jpg

20160811_171543.jpg

photographies Corinne LL / septembre 2016

_ coïncidences parmi d'autres mon chat s’appelle Lucie

_comprehension-appréhension #51

20160907_121854.jpg20160907_121745.jpg

 

 

 

 

 

 

 20160911_095329.jpg

photographies Corinne LL / septembre 2016

 

_me réveiller ne pas trainer, de ma chambre, de premières nuits, de nouveaux oiseaux (que je ne connais pas encore personnellement)

me réveiller ne pas trainer, les ouvriers (7 heure du mat j’ai des frissons) à fond radio nostalgie, c’est personnellement beaucoup trop tôt pour moi, j’en pleure déjà

me réveiller ne pas trainer, tonnerre éclair pluie et les mots tonnerre éclair pluie qui n’est plus la pluie d’été, je me souviens ou je rêve aimer personnellement Marguerite Duras Ernesto et Jeanne et les brothers et les sisters, je me souviens ou je rêve aimer Antigone et du jardin qui personnellement dormait encore lorsque c’était tout mouillé et que tout attendait

© extrait d'un texte en cours d'écriture

 

2016.08.30

comprehension-appréhension #50

_ (hé !) n'est pas reflet qui veut

20160814_184512.jpg20160814_184603.jpg20160814_191919.jpg

photographies Corinne LL / juste derrière chez moi / mai 2016

dedans-dehors #48

20160716_171556.jpg

photographie Corinne LL / mai 2016

 

_ce n’est pas qu’il a débarqué soudain comme ça sans peine dans mon champs lexical mais c’est que depuis la grande douleur par endroit par moment des cavités il est entré par là mes disparités mes yeux mes disparitions tout comme ciel (à titre d’illustration ou d’illusion) d’ailleurs c’est aussi ciel mais moins dans ce cadre-là et en ce qui me préoccupe m’accapare ici.

© extrait d'un texte en cours d'écriture

Publié dans _DEDANS-DEHORS

comprehension-appréhension #49

_du ciel mais pas tombées

 

1.jpg5.jpg

 

2.jpg

 

 

 

 

 

 

photographies Corinne LL / Maroc / juin 2016

2016.08.02

comprehension-appréhension #48

de tout temps nos enfants sur la colline

 

photographies / inconnu + Corinne LL

nosenfants2.jpegnosenfants.jpg