Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2017.04.09

_écrire est aussi vaste que vivre est sa seule frontière -qui m'a mise là

anivnéoetbrestetfeteécole 220.jpg

 

je ne connais pas ce que tu as traversé -pour vivre- mais je viens écrire

tu ne connais pas ce que j'ai traversé -pour que ce texte te devienne te lisible- mais viens lire

(vacuité des compréhensions et petits écartèlements in-évités)

 

Publié dans ACCUEIL

36 choses à faire avant de mourir, à paraitre juin 2017

éditions pré-carré

 

extraits

3. planter bulbes étoiles et autres corps, le décor de la saison qui dormira

23. quatre petits cercles noirs sur la temps droite au rebord des premiers cheveux, un tatouage, (ceux seront quatre hommes)

36. sans en mourir pour autant mourir

 

 

pré#carré éditeur

Hervé Bougel, 136, cours de la Marne, 33800 Bordeaux

precarre-editeur@orange.fr


http://precarrediteur.fr/pre-carre-edition/36-choses-a-fa...

 

comprehension-appréhension #53

 

2015-04-14 17.32.20 - Copie (2) - Copie.jpg

2015-04-14 17.08.59.jpg

 

Ecrire tout en marchant tout en parlant marcher tout en écrivant, enlacer les gestes, combiner, faire que ce qui est diffus inorganisé devienne précis, cohérent, matérialiser, amener à l’état cristallin, visible, faire du sucre pourquoi pas, s’il fait beau s’il fait très chaud faire du miel

                               

(extrait d'un texte en cours)©

photographies Corinne LL / octobre 2017

.

.

_comprehension-appréhension #53

_ou par là vers là ou c'est là où ; ou inclusif à peu près et

extrait d'un texte à paraitre©

WP_20170329_14_29_12_Smart.jpg2015-12-27 15.13.30 - Copie.jpgphotographies Corinne LL / mars 20172015-12-27 15.13.30.jpgWP_20170329_14_28_22_Pro.jpg

2017.03.14

comprehension-appréhension #54

 WP_20170313_22_17_53_Smart.jpgWP_20170313_22_22_13_Smart.jpg

[nous n’avions qu’une très vague idée de la mer de la mort des voyages de la route nous avions nos appréhensions [avant que de comprendre] nos captations antécédentes et préalables nos aspirations inspirations approximatives nous avions nos anxiétés nos nativités ; il serait bien temps un jour d’affiner tout ça]

 

extrait d'un texte à paraitre©

photographies Corinne LL / octobre 2017

2017.03.07

une histoire très courte d'une fille qui avait une mère et voulait l'écrire

recueil paru aux éditions La Porte, mars 2017

WP_20170307_20_46_47_Pro.jpg

extrait

la présomption de l'’existence d’une autre forme de vie avait démarré

 

avec elle

 

la possibilité de la variation la nécessité de trouver

c’est elle qui m’avait mise en lien avec cette idée

 

il n’est pas certain que cela me serait venu de moi-même puisqu'à ses côtés contre elle à sa recherche il semblait

manifeste que les formes respectives des uns et des autres étaient discutables et-ou inappropriées comme si

chacun pouvait s’être trompé si bien que pourquoi cette forme là quelles autres peut-être et puis sans doute

étaient-ce là les questions que véritablement nous nous posions ou que nous évitions

 

 

 

La micro maison d’éditions La Porte est dirigée par Yves Perrine.  Depuis des années, avec son épouse Monique, il plie, assemble et coud des recueils de poésie de quelques 16 ou 24 pages, rectangulaires au format 10×14 et à la jaquette toujours ivoire, cousus main et numérotés à 200 exemplaires.
À l’enseigne de la revue Poésie en voyage, les éditions La Porte d’Yves Perrine nous proposent, dans la tradition des rares et précieux “minuscules”, des ouvrages de nombreux auteurs comme Bernard Noël, Jean Rousselot, Andrée Chedid, Hélène Cadou, Max Alhau, Gilles Baudry, Antoine Emaz, Jean-Pierre Boulic, Jacques Ancet, Jean Lavoué, Marcel Migozzi, Gabrielle Althen, Guénane…
Avec toujours une prédilection pour les textes brefs, qu’il distille six fois par an par abonnement. Chaque recueil est tiré à 200 exemplaires et reste disponible au prix de 3,80 euros à l’adresse d’Yves Perrine (Yves Perrine, 215 rue Moïse Bodhuin, 02000 Laon).
(Denis Heudré)