Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2016.09.27

_écrire est aussi vaste que vivre est sa seule frontière -qui m'a mise là

anivnéoetbrestetfeteécole 220.jpg

 

je ne connais pas ce que tu as traversé -pour vivre- mais je viens écrire

tu ne connais pas ce que j'ai traversé -pour que ce texte te devienne te lisible- mais viens lire

(vacuité des compréhensions et petits écartèlements in-évités)

 

Publié dans ACCUEIL

lecture / Io planet / Rennes, 7 Rue Saint-Louis, 35000 / 1 octobre 2016, 16H30

lecturecroisementGENERAL.jpg

2016.09.23

_comprehension-appréhension #51

20160907_121854.jpg20160907_121745.jpg

 

 

 

 

 

 

 20160911_095329.jpg

photographies Corinne LL / septembre 2016

 

_me réveiller ne pas trainer, de ma chambre, de premières nuits, de nouveaux oiseaux (que je ne connais pas encore personnellement)

me réveiller ne pas trainer, les ouvriers (7 heure du mat j’ai des frissons) à fond radio nostalgie, c’est personnellement beaucoup trop tôt pour moi, j’en pleure déjà

me réveiller ne pas trainer, tonnerre éclair pluie et les mots tonnerre éclair pluie qui n’est plus la pluie d’été, je me souviens ou je rêve aimer personnellement Marguerite Duras Ernesto et Jeanne et les brothers et les sisters, je me souviens ou je rêve aimer Antigone et du jardin qui personnellement dormait encore lorsque c’était tout mouillé et que tout attendait

© extrait d'un texte en cours d'écriture

 

2016.08.31

lecture / chateau de La Saussaye / médiathèque de Vert-Le-Grand / 25 septembre 2016

2016-lectures.jpg

 

1.jpg2'.jpg2''.jpg6.jpg6'.jpg6''.jpg9.jpg10.jpg

2016.08.30

comprehension-appréhension #50

_ (hé !) n'est pas reflet qui veut

20160814_184512.jpg20160814_184603.jpg20160814_191919.jpg

photographies Corinne LL / juste derrière chez moi / mai 2016

dedans-dehors #48

20160716_171556.jpg

photographie Corinne LL / mai 2016

 

_ce n’est pas qu’il a débarqué soudain comme ça sans peine dans mon champs lexical mais c’est que depuis la grande douleur par endroit par moment des cavités il est entré par là mes disparités mes yeux mes disparitions tout comme ciel (à titre d’illustration ou d’illusion) d’ailleurs c’est aussi ciel mais moins dans ce cadre-là et en ce qui me préoccupe m’accapare ici.

© extrait d'un texte en cours d'écriture

Publié dans _DEDANS-DEHORS

comprehension-appréhension #49

_du ciel mais pas tombées

 

1.jpg5.jpg

 

2.jpg

 

 

 

 

 

 

photographies Corinne LL / Maroc / juin 2016

2016.08.02

comprehension-appréhension #48

de tout temps nos enfants sur la colline

 

photographies / inconnu + Corinne LL

nosenfants2.jpegnosenfants.jpg