Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2017.12.27

lecture à 3 voix de "A l'approche" de Virginie Gautier / l'Ivraie / Douarnenez / 29 décembre 2017

 

23561710_10212434155483057_5914322717390195616_n.jpg

 "Vendredi 29 décembre, à 19h nous présenterons et lirons des extraits de mon dernier livre, "À l'approche" (paru aux éditions du chemin de fer) à l'Ivraie, librairie-café de Douarnenez, avec Jacques Vincent, Corinne Le Lepvrier et Ali Saad". Virginie Gautier

"la nuit du chat qui tousse" / théâtre de la ruche / Nantes / 9 décembre 2017

affiche-lechatquitousse-pt-1501756523087-ab38119ca3b049eb8ecf596e1837e70c.jpg

Les auteurs-liseurs : Christine Delcourt, Corinne Le Lepvrier, Franck Cottet, Eric Sénécal,Thierry Le Pennec, Jasmine Viguier, Jean-Claude Touzeil

25358491_10155842643991897_2198863101554868467_o.jpg

25487569_10155842651966897_4493613697728756972_o - Copie - Copie.jpg

2017.12.11

voici que tu viens à manquer, à paraitre 2018

éditions Le chat qui tousse

 

extrait

et par ailleurs c’est rapportent-elles, cette courante étrangeté que ce bout un peu d’elles quelque part déjà ailleurs, ou que ce couru d’avance on va en pleurer maintenant et adorer ça auparavant qu’encore dit demain je et tu sais n’aurons pas fini les largesses promesses à la taille de nos mains ça suit son cours


 

 

 maison d'édition de poésie contemporaine, 17 rue du Président Kennedy 44260 Savenay

Franck Cottet

http://tiens.pagesperso-orange.fr/chatquitousse 

 

2017.11.03

L'Ivraie, librairie café de Douarnenez, une lecture musicale de "pourquoi la vie est si belle ? (avec Néo et un peu d'oiseaux -pour aider)

L'ivraie, librairie-café de Douarnenez, 4 novembre à midi

par le collectif 30 minutes d'insomnie

 

Jacques Vincent, "paroleur attentif qui apprit d'oreille la langue des poissons"

Gérald Méreuze, contrebassiste, "rivière au cours impassible qui prend source à tous les bonheurs dont elle nous irrigue"

 

« Pourquoi la vie est si belle? », titre emprunté à une chanson d’Arthur H est suivi de la double parenthèse « avec Néo et un peu d’oiseaux -pour aider-« . Il y a plusieurs parenthèses dans ce recueil, brèves amorces de digressions qui laissent à penser sans se prolonger, restent à terre pendant que sur les lignes se posent les oiseaux qui traversent le récit sans en rompre l’avancée (celui du deuil d’un père) de poèmes en poèmes. L’écriture est fragmentée en stances qui maintiennent leurs vibrations dans les silences des blancs (comme des cordes pincées). Un continuum se dessine pour partager avec le lecteur l’intimité d’une respiration. « Les phrases sont des agissements » et celles Néo (fils de l’autrice) « sont la pluie qui humecte les jeunes pousses de [son] jardin ».

 

un enregistrement :
podcast

 

2017.10.17

comprehension_appréhensions#56

WP_20171014_18_54_19_Pro.jpgWP_20170916_17_40_37_Pro.jpgWP_20170916_17_39_49_Pro.jpgWP_20171008_13_30_01_Pro.jpgWP_20171014_18_53_44_Pro.jpg

 

 

 

 

 

 

 

dans un lieu dans un temps hors tout lieu tout temps qui existerait pour lui pour moi je demandais où es-tu ? je ne sais pas je suis juste dans la vie il répondra c’est un bel endroit je disais ce sera du Duras

©extrait texte en cours d'écriture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photographies Corinne LL / novembre 2017

2017.10.04

dedans-dehors #51

en résidence en quelque sorte chez moi c'est bien aussi

 

 photographies Corinne LL / mars 2017

WP_20170306_23_07_40_Pro.jpgWP_20170905_21_56_38_Pro.jpg

Publié dans _DEDANS-DEHORS

2017.09.08

Les Allantes, co-écrit avec Sophie Eustache, photographies, à paraitre 2018

éditions La Renverse

 

extrait

ailleurs m’appelle lointaine                    me nomme étrangère m’étrange                       m’altère le dos [pieds nus pieds durs] m’arrache à ma langue ma direction                  me marche [je]              vagabonde barbare

langue apatride
mon corps est mon pays
je ricoche
j’écorche
le flanc des villes
le ciment est un monstre antique
gorgé de sable et d’oubli

ailleurs comme ici                     le temps et l’espace viennent à manquer                        tu ne retrouveras plus le corps ni le texte en entier maintenant il faudrait arrêter les recherches                     ou alors très ailleurs ou très ici

 

 

 Editions La Renverse, maison d'édition dédiée à la création littéraire contemporaine, 118 rue Saint Jean, 14000 Caen

http://editions-la-renverse.com/

https://sceustache.wixsite.com/carnetdesvisions

Publié dans Les Allantes

2017.08.11

lecture / salon de la poésie et des livres / Douarnenez / 4 aout 2017, médiathèque 16H00

20638047_1262204330574452_6501088002207022220_n.jpg