Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

oct. 19, 2019

PARUTION DE DISSONANCES 37 / thème "L'IMPUR" / octobre 2019

dans le cadre d'une carte blanche à un(e) artiste unique, une mise en images

 

à propos et présentation

... C’est aussi à travers la photographie, le collage que je lis, écris, interviens et poursuis sourire. Je suis venue à nous ici avec cette phrase d’Herta Muller « Ecrire ou coller, aucune différence » (in « Sortir de l’impasse »). C’est peut-être ça oui sortir de l’impasse de l’expression/dépression. Découper-tourner-recoller le monde dans la recherche d’une prosodie visuelle.

Par nature le collage est impur ; hétérogène, hétéroclite, composite hybride, mêlé. Le collage « à la main » est opérer des gestes tout proches d’écrire, c’est-à-dire redire disjoindre, morceler, séparer, puis ou depuis ou dans un même mouvement rejoindre, lier, synthétiquement installer ailleurs, placer quelques parts, arranger (entre eux) des petits ensembles. Réparer peut-être des lieux des êtres. Il aura fallu déplacer/se déprendre des choses, perspectives, corps, totalement ou en partie, déployer les doigts qu’ils précisent ; comme ce serait une espèce de chirurgie plastique je fais attention. L’impur est dit altéré par la présence d’éléments étrangers, composés de sangs différents, indésirables ? Des dialectiques m’ont travaillée, traversées de l’impur/pur ; puissiez-vous les apprécier.

de cette série ©

tailles ; 20X30, 18X24, 14X20, 10X13

prélèvements-découpes in revues "Télérama", "Réalités", "sciences et avenir"

121.jpg

18 - Copie.jpg

13 - Copie.jpg

revue dissonances http://revuedissonances.com

revue de création et de critique littéraires thématique et semestrielle (parution : avril et octobre) dont les objectifs sont la découverte et la promotion de la littérature francophone actuelle dans tous ses états. veut présenter pour chaque thème des points de vue et des formes aussi divers que possible, des écritures fortes, des auteurs habités.

 

Les commentaires sont fermés.