Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2013.10.11

compréhension-appréhension #15

 

2013-09-29 17.43.21.jpg

2013-09-29 17.43.40.jpg2013-09-29 17.44.01.jpg

  

photographies / Corinne LL/ Carnac octobre 2013

 

 

_non la disparition ne nous était pas étrangère

 

_c'était moi non loin de l'arbre il y a quelques jours

 

compréhension-appréhension #14

2013-09-29 17.41.10.jpg

_tu étais l'arbre le tronc le torse 

 

2013-09-29 17.42.40.jpg

_regarde comme je suis si grande sous l'arbre

 

2013-09-29 17.45.39.jpg

_un pied dans les épines non loin de l'arbre

 

 

photographies Corinne LL / Carnac octobre 2013

Poésies choisies

in Recours au poème sommaire 69 

 

http://www.recoursaupoeme.fr/corinne-le-lepvrier/les-jamb...

 

 

Recours au poème/Poésies et mondes poétiques

Publié dans en revues, en ligne

2013.09.22

© anaphores et à priori mélancolies| extrait paru en revue

 

PRENDRE l’étendue de la langue l’abondance la viscosité la surface l’air de la langue

PRENDRE la masse de la langue le poids de la langue sa tare

PRENDRE la vitesse la célérité de la langue sa lenteur une attente

PRENDRE la température de la langue sa fièvre sa neige

PRENDRE lumière flux luminance de la langue sa vergence

PRENDRE la force de la langue le moment de la force le moment d’inertie de la langue un arrêt

PRENDRE l’intensité la capacité de la langue la puissance la résistance sa rébellion sa tension de langue

PRENDRE la pulsation le pouls le battement la vie de la langue

PRENDRE la langue par sa racine par son corps ses faces ses sillons

-si j’ai un moment un instant le temps une durée une seconde

PRENDRE ta langue et d’autres mesures

où laisser taire

 

2013.09.11

compréhension-appréhension #11/ Rahan ; leçon de choses par Néo

RAHAN.jpg

06/04/2013

  

(On parlait de ce qu'est la philosophie)

Néo : Rahan c'est un philosophe, toute sa vie, il a cherché la tanière du soleil. C'est drôle tout de même de croire que le soleil habite quelque part. Dans Rahan par exemple l'océan c'est le territoire sans arbres, et les hommes on les appelle ceux qui marchent debout... un cheval c'est un quatre pates, les singes ce sont les quatre mains, les deux cornes c'est le cerf, le lion c'est la longue crinière, l'écureuil la queue touffue et le guépard c'est une peau tâchée. Et le crocodile c'est un peau de bois vu que c'est masculin. Et ça aussi maman ça va te plaire. La vase c'est la boue des os.

(suite) Néo : la lune est le soleil de la nuit, la pluie c'est les larmes du ciel.... la neige c'est la peau blanche vu qu'elle couvre tout.

(Je vais peut-être me mettre à lire du Rahan)

2013.08.30

compréhension-appréhension # 13

188 (2.jpg

photographie Corinne LL / Essaouira 2011

 

nous prendre nous apparaitre à nous éloigner

 

2013.08.24

compréhension-appréhension # 12

3.JPG

photographie Corinne LL / 2013

 

stabilisons la marche ; cœur et coronaires vues de face sur table en formica

2013.08.12

ciel tout seul n'a pas d'endroits d'envers de sens